Revenir en haut Aller en bas

Forum RPG mafia, vampires [& potentiellement Yaoï]. 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas de mettre à jour vos fiches rp et de réserver vos ava (:
Rejoignez-nous sur notre page Facebook ;D

Partagez|

Lazhar Vassili Osminogov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 29

Feuille de personnage
Relations:
Ambitions:
Associés:

MessageSujet: Lazhar Vassili Osminogov Mer 21 Mar 2012 - 22:38



-ÉTAT CIVIL-
Nom: Osminogov.
Prénoms: Lazhar Vassili.
Date de Naissance: 7 mai 1888.
Nationalité: Russe.
Branche d'action: Armement naval.
Métier/couverture: PDG d'Obnimatsya.




-BIOGRAPHIE-

Lazhar Vassili Osminogov, descendant d'une famille militaire engagée et haut-gradé, vit le jour sous les dernières années de règne d'Alexandre III. Il est éduqué de manière stricte, rigide, car déjà très jeune voué à un avenir patriotique. En 1903, une partie de sa famille décide de quitter Moscou et emprunte les premiers tronçons du transsibérien pour rejoindre Vladivostok en pleine expansion. Son père, alors général, part en guerre contre les Japonais et périt accidentellement dans l'explosion d'un torpilleur. Lazhar, tout juste âgé de 16ans, est placé sous la tutelle de son oncle. Il y est élevé dans l'adoration de la famille et particulièrement celle de son défunt père. En grandissant il montre rapidement sa fascination pour l'univers maritime avec toujours cette attraction pour l'horizon.

A 18ans, il effectue son service militaire dans la marine et gravit les échelons avec une certaine facilitée. Passionné et investi Lazhar n'en est pas moins ambitieux. Lors de la première Guerre Mondiale, il est Lieutenant assigné sur un croiseur en mer noire où il manque plusieurs fois de trouver la mort. S'en suivit l'entre deux guerres où il bénéficia de multiples promotions et s'installa à Leningrad dans le quartier populaire au cœur de la révolte ouvrière.

L'ombre menaçante de la guerre ne tarde pas à refaire surface. De 1941 à 1945 il obtient, grâce aux efforts de sa famille pour service rendu à la nation, sa place à bord d'un submersible.

Patriote fier d'appartenir au corps des sous marinier de la flotte du nord, il voue ces quatre années chaotiques à la protection de sa ville contre le siège allemand. C'est un siècle sans fin, d'angoisse et d'adrénaline, après 68 ans de vie il n'a connu que le combat, une lutte acharnée pour la vie qui tente de légitimer cette éternité sordide. Mais à l'heure où l'humanité aurait dû savourer la quiétude d'un nouvel avenir, l'occident et l'orient se défient dans un cocktail atomique.

Lazhar promu Second, exercera d'abord cinq ans à bord du sous-marin "Prestizh" de la division Typhoon conçu spécialement pour la guerre froide.

Symbole et instrument de la puissance maritime de l’URSS, les Typhoons sont équipés de 20 missiles SSN-20 intercontinentaux, chacun possédant 10 têtes nucléaires d’une puissance destructrice 1 400 fois supérieur à la bombe d’Hiroshima. Cet armement tient avant tout un rôle dissuasif, servant principalement à intimider l’adversaire, le défier. Qui risquerait une catastrophe écologique en s’en prenant directement au Prestizh et ses deux réacteurs nucléaires? Qui oserait les attaquer sans risquer une riposte aux conséquences monstrueuses?

A bord du Typhoon, les manœuvres sont rythmées par les exercices d’alertes, la compétence de l’équipage est testée en permanence. Mais de véritables catastrophes peuvent se produire; Lazhar réchappe d'ailleurs au départ d'un incendie en salle des machines qu'il parvient à maîtrisé au prix de ses mains. Brûlées au 2ème degrés elles perdront peu à peu de leur agilité mais couler avec l’équipage n’est pas quelque chose d’envisageable.

Sa bravoure lui vaut une promotion de taille: Nouvellement capitaine, Lazhar doit gérer ses 180 hommes d’une main de fer. Il instaure une certaine distance pour être respecté et surtout obéi. Son nouveau poste se révèle salutaire et se nourrir en mer devient chose aisée. Lazhar n’hésite pas à soudoyer son équipage en leurs assurant l'éternité en échange de leurs services de Calice. La Mascarade restant une priorité, il isole la personne la plus influençable du vaisseau qui croit à sa transformation prochaine jusqu’au dernier instant, et qui irrémédiablement, dès leur retour sur le continent, se fait abattre. La durée de la mission, l’objectif de cette dernière, la date de départ ou encore la destination du sous-marin n’étant pas révélé à l’avance, Lazhar doit s’organiser au compte goute. Il maudit de nombreuse fois l’Omerta, ce culte du secret que les militaires gardent de l’époque Soviétique. Mais la perspective de se retrouver avec un cadavre sous le coude enfermé dans le Prestizh l’empêche à plusieurs reprises de commettre un geste malheureux, certes libérateur mais prématuré.

Hiver 1991, après une mission de 5 mois, il obtient une permission de l’état-major, qui s’avère être une mise en retraite, il découvre avec stupeur que le monde tel qu’il le connaissait n’existe plus, le fier empire des Tsars n’est plus que désert d’acier, et la féroce armada se pétrifie sur les quais. La Russie est en deuil, bafoué par une Amérique outrecuidante, l’humiliation est marquée au fer rouge.

Pour Lazhar le choc est titanesque, le moteur de cette existence dérisoire a sombré avec l’URSS, et pour la première fois, la carrière d’un Osminogov ne prendra pas fin au cœur de la bataille. Ironie du sort il apprend le décès de son oncle 2 ans auparavant en Roumanie. La fortune patiemment épargné par une des plus vieilles lignée de l’Est tombe entre les mains du plus révolté des soldats. Il hérite alors de villas et d'hôtels particuliers dans les plus grandes métropoles du pays ainsi qu'une collection indécente d’automobiles et de navires, et bien entendu un compte en banque qui métamorphoserait le premier mendiant en aristocrate narcissique faussement philanthrope.

Durant dix ans, excès et risques démesurés sont mots d'ordre. Le faste décadent tend à combler la vie qu'il mena durant ce siècle. Pourtant, au fil des ans l'appel lancinant de la mer est de nouveau palpable, les flots rugissent et résonnent dans sa boite crânienne comme le ressac contre la falaise de calcaire, érodant peu à peu son esprit fatigué.

Au début des années 2000 il investit une somme colossal pour bâtir ce qui sera un véritable empire du transport sous le nom d'Obnimatsya. A la conception de navires de croisière s'ajoute le rachat de nombreux vaisseaux de guerre que son entreprise réhabilite au besoin d'une clientèle touristique aisée. Il engrange rapidement des bénéfices tel que la société construit de nouveaux ports sur les littéraux arctiques et dessert toute la mer Noire et Baltique jusqu'à s'implanter en mer Égée.

Lazhar concède plusieurs fois à des arrangements avec les trafiquants sans toutefois adhérer à la mafia, il connaît leur nature mais préfère en rester là. Plus tard lorsque survinrent les attentats, il réalise l'ampleur de la puissance qu'il détient. Politiciens et truands ont désormais besoin de lui, chacun convoite ses escadres et par-dessus tout, ses ports d'attache pour un seul et même objectif, parer la Russie à « la menace ». Avec les fonds qu'il récolte, il arme sa flotte sans débourser et mets en place l'un des plus vastes chantier de sous-marin dans l'ancienne base navale soviétique de Gremikha.

Lazhar passe actuellement son temps a voyager entre sa demeure principale de Slavavostok et ses bases du Nord-Ouest. Et qui sait, peut-être finira-t-il par faire honneur...


-DESCRIPTION MORALE-

Les décennies passées au service de la Marine ont profondément marquées la personnalité de Lazhar, façonnant son caractère jusqu’à faire de lui un être rigide, intransigeant et impitoyable. Mais le poids des ans pèse bien plus qu’il ne le laisse penser et malgré le confort de sa situation, Lazhar s’ennuie.

Las de cet état de fait, il fit de son habita un lieu de fête. Chaque nuit, sans exception, la Villa Osminogov est assailli par les noctambules fortunés de Slavavostok. Et perdu dans ces remous de décadence, Lazhar dans toute sa splendeur y reste tout aussi isolé.

Il arrive qu’une personne se tente à lui faire la conversation, brisant la bulle dans laquelle le militaire se mure. C’est dans ces moments que Lazhar revêt son masque d'ironie et de cruelle condescendance. Car malgré son verbe recherché, il peut revêtir une odieuse mesquinerie, maniant avec subtilité la pique facile et acérée. En somme, Lazhar reste très peu abordable. La seule présence qu’il tolère est celle de William, son majordome, et celle de quelques coquets de bordel qu’il choisit avec minutie.

William, une histoire qui aurait pu rester anodine mais qui joua un rôle conséquent dans l'évolution de Lazhar. Il le rencontra durant sa décennie d'exode et l'utilisa comme Calice, un rite qu'il gardait de la Marine. Mais contrairement à la fin tragique qu'il prédestinait à tous ceux tenant ce rôle, il lui accorda l'immortalité faisant de William son premier, et seul, Infant après plus d'un siècle d'existence.

Ayant déjà pris connaissance des enseignements vampiriques en côtoyant quotidiennement Lazhar en tant que Calice, Will aurait pu s'émanciper rapidement. Mais l'Infant resta dévoué au Caïnite lui proposant même ses services pour le siècle à venir. L'éternité pouvait bien attendre d'après lui. Leur relation reste cependant très professionnelle, le vouvoiement instaurant une certaine distance, mais une complicité non négligeable pris place au fil des ans.
Philosophie du personnage : «Regarde où l'ennemi t'attaque: c'est souvent son propre point faible.»


-DESCRIPTION PHYSIQUE-

A travers les âges, Lazhar dût adopter de nombreux styles afin de dissimuler sa nature d'immortel . Très jeune déjà, il n'avait pas hésité à freiner sa croissance, laissant trainer son adolescence sur plusieurs décinies. Il stoppa définitivement les dommages du temps lorsque celui-ci atteint ce qu'il jugea la trentaine et usa de multiples stratagèmes pour vieillir son apparence et ainsi garder sa place dans la Marine.

Le port obligatoire de l'uniforme était, évidemment, une fierté mais également un désavantage considérable pour Lazhar ; il ne pouvait se servir d'accessoires vestimentaires pour tromper son entourage professionnel sur son âge réel. Il trouva néanmoins d'autres astuces, parfois aussi banal qu'une simple barbe.

Mais après s'être reconverti, Lazhar pris le risque de se faire passer pour plus jeune qu'il ne l'était afin de jouir de sa nouvelle identité le plus longtemps possible. Pour cela, il adopta un style excentrique peu commun dans son milieu professionnel. En effet, il arbore sans complexe une capillarité bicolore. Une certaine habitude, peut être due à une nostalgie refoulée, le pousse à ne porter que des uniformes. Il ne quitte jamais ses gants en présence d'une tierce personne à cause des brûlures marbrant sa peau et a rapidement pris l'habitude de fumer avec un porte-cigarettes pour ne pas qu'ils s'imprègnent de nicotine.

Depuis la consécration d'Obnimatsya, Lazhar peine à s'endormir, et au fil des années, perdit définitivement le sommeil. Amputé de ses repères temporels, il développa une paranoïa légère concernant ses capacités vampiriques : Pour une raison inconnue, Lazhar est persuadé que ses yeux trahissent son âge. Peut-être est-ce dû à une inattention concernant l'arrêt de l'évolution de son corps, son manque de sommeil, une défaillance génétique ou encore des craintes venant tout simplement de son imaginaire. Convaincu de la fragilité de ses yeux, il ne sort qu'avec des lunettes de soleil.

Son allure générale le fait régulièrement passer pour plus pédant qu'il ne l'est, mais Lazhar n'en a cure ; après tout il était là pour sublimer son pays, pas pour plaire à quelqu'un.
Taille: 1m83.
Poids: 62kg.





Hors RP

-OTHER-

-CRÉDITS AVATAR: Nougami Neuro
-FRÉQUENCE DE VOTRE PRÉSENCE: Régulière mais peu active.
-COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT SLAVAVOSTOK? Bouche à oreille.
-DES SUGGESTIONS? Pas pour l'instant, non.



...


Dernière édition par Lazhar V. Osminogov le Jeu 28 Juin 2012 - 23:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn
[Admin Fondateur]
avatar

Messages : 158

MessageSujet: Re: Lazhar Vassili Osminogov Jeu 26 Avr 2012 - 21:56

Oyouyoh désolé du retard >< Bienvenue à Slavavostok~ o/ Tu es validé bien entendu ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slavavostok.forumactif.com

Lazhar Vassili Osminogov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SLAVAVOSTOK :: AVANT DE COMMENCER :: Présentations :: Fiches validées :: Caïnites-